« Aller à vau-l’eau »

10 novembre 2015

Expressions

Un vau, qui n’est pas un veau, est l’ancien nom donné à « val », aussi synonyme de « vallée ». Mais dès le XIIème siècle, «  à val de » signifie « en suivant la pente de ». Dès lors « aller à vau l’eau » signifiait à proprement dit que  quelque chose suivait le fil de l’eau. Au fur et à mesure on utilisa l’expression pour qualifier d’une chose qui allait à l’abandon, à la dérive. Puis enfin et finalement, on utilisa cette expression pour le sens qu’on connait aujourd’hui : quelque chose qui périclite, qui part en vrille, bref qui se détériore. Pour l’exemple d’utilisation je vous renvoie à l’acteur Pierre Meyrand dans le film « Les trois frères » qui joue le beau-père de Didier et qui s’exclame à table que «  Aujourd’hui en France tout va à vau-l’eau ! », avant bien entendu de rejeter la faute sur les étrangers. Un homme charmant. 

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Recitspoliciersblue |
Histoiredecrire63 |
Minute-Culture |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | La Po...
| Quelqueslignes
| Uncover